lundi 22 février 2010

Pourquoi veux-tu être baptisé ?

Ce texte est un projet de lettre pour un garçon de dix ans qui voudrait demander le baptême. Et il faut que je lui explique un peu de quoi il s'agit. Vos remarques et critiques m'aideront.

Bonjour Zéphir,
puisque tu souhaites demander le baptême, je vais te raconter la démarche de Marin, qui a juste un an de plus que toi. Ma cousine Sophie et son mari Olivier ont trois enfants. Marin, leur fils ainé, a dix ans. Il souhaite être baptisé. C'est une surprise pour ses parents qui ne vont jamais à l'église.
Ils lui demandent : pourquoi veux-tu être baptisé ?
- Parce que je crois en Dieu !
- Mais qu'est-ce que cela va t'apporter ?

Baptiser, ça vient du mot grec baptizo qui veut dire être plongé.
Le baptême c’est l’entrée dans la vie chrétienne. C'est comme si on était plongé dans l'eau de Dieu : Dieu serait l'eau. L'eau qui fait pousser les plantes, l'eau qui lave, l'eau qui éteint le feu destructeur, l'eau qui porte les bateaux pour aller de l'autre côté du monde, l'eau qui fait tourner le moulin pour transformer le grain en farine, et les olives en huile. On peut trouver beaucoup de comparaisons entre Dieu et l'eau pour exprimer que Dieu donne la vie, qu'il habite en nous pour que la vie se développe, et pour empêcher que le feu du mal vienne brûler la vie.
Vous aussi, essayez de trouver des comparaisons.

Pour recevoir le Baptême, il faut le demander d'un cœur sincère. Marin, en étant baptisé, deviendra membre de la famille chrétienne qu'on appelle l'Eglise. La famille chrétienne, ce sont les chrétiens d'aujourd'hui, de toutes les couleurs de peau, de toutes les langues de la terre, et ceux qui ont vécu avant nous et sont morts maintenant, et ceux qui vivront après nous. Marin recevra en lui l'Esprit Saint ou Esprit de Dieu, qui est comme un germe de vie et de liberté. C'est comme une sensibilité intérieure pour choisir librement de vivre selon l'amour de Dieu et des autres.

Marin souhaite avoir de plus en plus la Foi. Qu'est-ce que ça veut dire ? La foi est un mot qui vient du latin fides. Ça veut dire en même temps la confiance et la fidélité. On peut faire une comparaison avec l'amour d'un homme et d'une femme qui décident de partager leur vie : ils décident de vivre en toute confiance et en toute fidélité.

Puisque Marin a dix ans, c'est lui-même qui a choisit de préparer son baptême en suivant le catéchisme. Il va découvrir que Dieu est parmi nous, il s'appelle Jésus. Il a vécu il y a environ deux mille ans. On l'appelle aussi "Dieu-avec-nous", ou encore "Seigneur Jésus-Christ". Dans la bible, Marin découvrira les évangiles, qui ont été racontés par ceux qui ont suivi Jésus et sont devenus ses disciples. C’est eux qui ont commencé l’Eglise. Ils racontent que le mal a tué Jésus. Pourtant, trois jours après sa mort, Jésus s’est montré à ses disciples. Il leur a montré qu’il est entré dans la vie nouvelle, où le mal ne peut plus rien, car Dieu a vaincu le mal. La vie nouvelle, c’est le Royaume d’Amour. Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle, car ça veut dire que Dieu ne laissera jamais gagner le mal, mais qu’il nous encourage à choisir l’amour.

C’est une tellement bonne nouvelle, que les chrétiens se rassemblent tous les dimanche pour le « grand merci ». Ils se retrouvent à la messe pour apporter à Dieu les merci de tous les humains : merci pour mes parents, merci pour les arbres et les champs de blé, merci pour la nourriture, … chaque personne porte dans son cœur des merci. Et vous, pour quelles raisons voudriez-vous dire merci à Dieu ?

A la messe, Jésus nous donne une nourriture pour vivre toujours selon la Foi, l'Espérance, et l'Amour. Cette nourriture, c’est sa propre vie, la vie de Dieu.

Marin sera baptisé dans la nuit de Pâque.
Le prêtre lui dira :
- Que demandes-tu ?
- Je demande le baptême.
- Crois-tu en Dieu ?
- Oui je crois en Dieu.
Il ne sera pas plongé dans l’eau, mais par trois fois le prêtre versera l’eau sur sa tête : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. »
Le Père, c’est Dieu-qui-crée-la-vie,
le Fils, c’est Jésus-Dieu,
l’Esprit Saint, c’est Dieu-en-nous.

1 commentaire:

  1. mon toinou,
    ton explication est très claire et en même temps tu ne cherches pas à convaincre absolument, ça c'est vachement bien.
    de toute façon c'est cet enfant qui le souhaite...
    lolo

    RépondreSupprimer